Le film est d’une force inédite, et je n’ai jamais rien vu de ma vie d’aussi stupéfiant, d’aussi puissant que De Humani Corporis Fabrica. Transfuge

Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor explorent l’humain comme personne encore, entre pragmatisme et spiritualité, corporéité et fantastique. CinémaTeaser

De Humani Corporis Fabrica est autant un film sur le corps humain que sur le regard que nous posons sur lui. Critikat

Ce voyage d’une beauté terrifiante, aux confins de l’abstraction, met au jour une terra incognita où les cellules cancéreuses observées au microscope deviennent des tableaux de Pollock. Et le gore de se muer en poésie. Télérama

Une expérience impressionnante. le Figaro

 

Un film envoûtant à la frontière du thriller politique et de l’essai poétique avec un Benoît Magimel magistral. Bande à part

Un film ahurissant. Les Cahiers du Cinéma

Chef-d’œuvre. Le Monde

Une forme d’apogée. Critikat

Du cinéma moderne qui déjoue les figures imposées des scénarios illustrés. Immense comme son acteur principal. Première

Benoît Magimel excelle dans ce grand film vertigineux. Sud Ouest

 

« Une causticité désopilante ! » Elle
« Le nouveau film du cinéaste suisse Lionel Baier combine la comédie politique et le drame des sentiments égarés. Une fiction où le fiel se crispe, se teinte d’amertume, avant de repartir dans un éclat de rire salutaire. » La Septième obsession
« Cette comédie drôlement touchante et finement écrite séduit. » Le Journal du dimanche