Les Films du Losange ont appris avec une très grande tristesse la disparition de Moufida Tlatli dont nous avions produit le film La Saison des Hommes tourné à Djerba en 1999. Nous avons découvert son premier film Les Silences du Palais à Cannes, émerveillés.
Moufida était si joyeuse, chaleureuse, ouverte au monde, aux autres, soucieuse de la cause et de la liberté des femmes dans son pays qu’elle aimait tant, la Tunisie. Sélectionnés dans les plus grands festivals du monde, ses films, par leur beauté et l’émotion qu’ils suscitent, témoignent de l’importance de son regard de femme cinéaste, de son talent de mise en scène et plus que tout de la grande humanité qui l’habitait.
Moufida fut également très active dans son engagement politique pour la défense des cinéastes en tant que présidente du Fonds Sud puis comme ministre de la Culture en Tunisie.
Nos pensées vont à sa famille, son mari, ses enfants et petits-enfants et à tous les cinéastes tunisiens et tunisiennes pour lesquels elle a tant compté.