« Léa Seydoux nous emmène vers le sublime. » The Hollywood reporter
« Un film d’une beauté immense. » La Septième obsession
« Pascal Greggory est bouleversant. » Télérama
« L’un des plus beaux films de Mia Hansen-Løve. » Elle
« Mia Hansen-Løve nous cueille littéralement en faisant se croiser deux récits d’une justesse infinie. » La Voix du Nord
« De l’infinie tristesse à la plus éclatante lumière, il n’y a qu’un pas. Mia ­Hansen-Love capte ce mouvement mystérieux avec une délicatesse bouleversante et une troupe d’acteurs magnifiques. » Le Journal du Dimanche
« Sa délicatesse d’écriture y fait une fois encore merveille dans un récit souvent poignant mais non dépourvu d’humour. » Première
« Film mélancolique et lumineux. » Sud Ouest